Piazza Nova Monsignore Natali

Monsignore Natali
Monsignore Natali

(1702 Oletta -1782 Tivoli) 

 

Giulio Matteo Natali


Né à Oletta le 30 novembre 1702, il partit très tôt pour Rome où il obtint le grade de Docteur in utroque jure (droit civil et droit canon).

 

Curé d'Oletta en 1732, il est partisan de Théodore. Il fit par sa plume le plus de mal qu'il pût aux génois. Sous le nom de Curzio Tulliano. Il publia en 1736 le " Dinsinganno ". Il prit par ailleurs une part active en 1731 à la consulte de Corte.

 

Exilé en Italie, il aida les corses révoltés contre Gênes. Les génois firent incendier sa maison à Oletta. Il entretint des relations suivies avec Pascal Paoli à partir de 1754.

 

Il fut l'objet d'une tentative de meurtre le 20 avril 1757. Le 17 décembre 1757 sacré évêque d'Abdère il devint coadjuteur de l'évêque de Sabine puis du cardinal Albani. Evêque de Tivoli en 1765, il mourut le 28 août 1782 et est inhumé en l'église Saint Laurent de Tivoli.