Spaziu Maria Gentile

Maria Gentile
Maria GENTILE

C'est à la suite du jugement de la Conspiration d'Oletta du 17 juillet 1769 condamnant à mort les patriotes olettais et de leur exécution le 25 septembre 1769 que Maria Gentile fut considérée comme l'Antigone Corse.

 

En effet son fiancé Don Petru Leccia était au nombre des suppliciés exposés sur la place du couvent. Les autorités avaient interdit de leur donner une sépulture. Maria Gentile brava l'interdiction et du même coup attisa la colère des autorités qui soupçonnaient la famille de Don Petru et menaçaient de les condamner à mort. Maria Gentile se rendit chez le comte de Vaux et s'accusa d'avoir donné une sépulture à son fiancé.

 

Impressionné par son héroïsme et par son courage, le comte de Vaux la gracia sur-le-champ et lui demanda d'aller elle-même délivrer les parents de son fiancé qui étaient incarcérés.

 

Quelques années plus tard Maria Gentile épousa Jean Toussaint Guidoni du hameau de Monticellu à Poghju d'Oletta.