Traversa Francesco di Rivarola

Francesco di Rivarola
Francesco di Rivarola

(18.02.1779, Villafranca - 07.10.1853, Argostoli (Grèce)


François de Rivarola, petit fils du comte Domenico di Rivarola, fils d'Antonio, Lieutenant Général de l'île de Malte au service de l'Angleterre, il est à la tête du Royal Malta Fencible Regiment de 1815 à 1853, lieutenant gouverneur de Zante (Grèce) en 1841.

 

Quand son père Antonio meurt, F. Rivarola, décide d'entrer dans l'armée britannique le 18 mars 1795 à l'âge de 16 ans dans le "Corsican Regiment of foot" commandé par Sir George Smith et plus connu sous le nom de "Smith's Union Corps". Il combat alors contre les rebelles du parti républicain français près d'Ajaccio.


En 1796, il accompagne, avec une partie du "Corsican Regiment" les troupes britanniques sur l'île d'Elbe. Il est alors nommé lieutenant de ce corps en  octobre 1796. En 1800, il accompagne Sir Ralph Abercromby dans l'Expédition d'Egypte avec le grade d'Assistant 2 nd Master general de Sir John Hope, de Sir Hildebrand Oakes et du colonel Lord Beresford. En novembre et en décembre, il a pour mission de recruter, de former et de commander le "Corps of Maltese Pionners" (400 hommes). Il part en Egypte avec ses hommes et sera présent aux batailles du 8, du 13, et du 21 mars 1801.  Il retourne à Malte où il est nommé "Major of Brigade" en 1803. La même année, il a pour mission de recruter des soldats pour former le "Royal Corsican Rangers" (composé de 300 corses) sous le commandement de sir Hudson Lowe.  Il est nommé capitaine du "Royal Corsican Rangers" le 18 mars 1804. Il recrute alors 300 corses supplémentaires sans le moindre avantage personnel.


En mai 1806, le commandant des forces armées, sir John Stuart, lui demande de former le "Royal Sicilian Volunteer Regiment" et le nomme "Major commandant" de ce régiment.
En juillet, le capitaine Rivarola procède avec son régiment et une partie du "Corsican Rangers" à l'attaque contre Reggio di Calabria, service effectué sous les ordres du général Broderick et capturant ainsi 600 soldats du 42 ème régiment français.


En 1807, les négociations pour faire libérer les prisonniers britanniques aux mains des turques ( 22 officiers et 600 soldats ) ayant échouées, le général Fraser charge Rivarola de rencontrer le Pasha Mahomet Ali afin qu'il obtienne leur libération.


La difficulté de cette mission était bien connue à tel point que le gouvernement britannique était prêt à payer une rançon de £ 80,000 pour les faire libérer. F. Rivarola parvient à faire libérer tous les prisonniers sans payer de rançon. F. Rivarola retourne à Malte pour diriger le "Sicilian Regiment" et recrute 700 hommes supplémentaires. Il est nommé lieutenant colonel de ce régiment le 7 février 1811.


En 1814, A Malte F Rivarola est nommé "Inspector of Maltese, and Foreign Corps". Sir Thomas  Maitland profite des changements effectués dans  les forces militaires pour le récompenser. Le 11 février 1815, le gouverneur l'informe de son intention de créer le "Royal Malta Fencible Regiment" et de le nommer "lieutenant Colonel Commandant" et lui demande de former le nouveau régiment. En 1816, le gouverneur Maitland le charge de prendre le commandement civil et militaire de l'île de Zante, céphalonie et Ithaque, pour qu'il stoppe encore les ravages de la peste. Une tâche qu'il accomplira avec succès et en peu de temps.

Le 19 juillet 1821, F. Rivarola devient colonel ; le 3 mars 1825, Colonel Commandant of the Royal Malta Fencible Regiment; le 22 juillet 1830 : Major General; le 23 novembre 1841 : Lieutenant-General. Chevalier de l'ordre sarde de Saint-Maurice et Saint-Lazarre en 1842.


Francesco di Rivarola est à l'origine de la chapelle funéraire bâtie sur la colline faisant face au village et dominant toute la plaine d'Oletta.